Une rencontre…de folie !

Il était une fois un homme déambulant un soir à la Porte d’Orléans
Qui, soudain, eût le pas guidé vers un autobus, en stationnement.
C’est alors qu’à l’ intérieur, il vit et fût attiré par le visage avenant
D’une jolie femme. S’en suivit l’envie de lui parler irrésistiblement.

Comment pouvait-il lui signifier calmement ce prompt engouement ?
Sans passer pour un type bizarre voire un psychopathe ou un dément !
Elle attendait le départ et il était fort déplacé et totalement inconvenant
D’aborder une Dame de la sorte, rapidement, sans aucun ménagement.

Il osa monter dans ce bus, prêt à partir, et accosta bien maladroitement
Cette beauté fatale qui, bien que surprise, lui répondit très poliment
Qu’elle était fatiguée et qu’elle voulait rentrer chez elle rapidement…
L’homme confus s’excusa. Il ne fallait rien espérer de plus assurément !

Le bus démarra et s’éloigna après que l’individu fût sorti prestement.
Il monta dans sa voiture et prit la direction de son domicile simplement.
Coïncidence de la Vie, Dieu, le destin… Il retrouva le bus juste devant
Lui à un arrêt et vit que la mystérieuse passagère était encor dedans.

Il se demanda quand elle descendrait et si cela se ferait bien avant
Que leurs chemins diffèrent car il arrivait bientôt à son appartement.
Il décida de s’arrêter derrière et en même temps que le bus dorénavant
Et constata que son intuition et son choix malin s’ avéraient payant !

La belle inconnue accepta d’entendre quelques mots tranquillement
Et donna même son numéro de téléphone à cet homme si pressant.
Il se séparèrent sans se douter qu’ ils se reverraient prochainement
Mais cela fera l’objet peut-être d’un autre poème  plus charmant.

Malakoff, le 04/07/2012 – © Chridriss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez