Jamais je n’oublierai…

 

 

 

Que tu m’as présenté avec joie et spontanéité à tes amis et à ta famille

Alors que je n’étais qu’un espoir, pas encore l’élu officiel de ton coeur.

Comment pourrai-je voir dorénavant ces personnes sans penser à toi ?

 

 

Que tu es venue un jour me cueillir dans un rêve chez moi à l’ aube …

Dans ta majestueuse et éblouissante tenue de princesse africaine;

Et que tu es restée blottie, silencieuse, au creux de mon épaule…

 

 

Que tu m’as dit si peu de « je t’aime » durant ces quelques mois d’amour

Qu’ils n’en ont pris que plus de valeur; qu’ils raisonnent encore plus fort

Dans mon âme et dans mon esprit, gravés à jamais, comme un tatouage.

 

 

Que tu as donné à mes mains ta magnifique peau d’ébène tout en douceur;

Que tu as permis à mon corps d’épouser tes courbes tellement magiques…

Et toujours, j’aurai le goût de tes baisers imprimé sur mes lèvres gourmandes.

 

 

Que tu es si vivante dans mon quotidien alors que je ne te vois plus,

Que tu es si présente dans ma vie alors que tu ne veux plus y être,

Que tu es si aimante dans mes rêves alors que j’ en crève du manque…

 

De toi.

 

 

 

© Chridriss – fin Juin 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Tweetez
Partagez
Partagez